Contact       Plan du site

image

Interactions coeur-cerveau

La plupart des études menées jusqu'à présent sur les relations coeur-cerveau l'ont été à partir de la perspective d'appréhender les réponses du coeur en fonction des ordres déclenchés par le cerveau. Mais de nombreuses expérimentations récentes démontrent que ces interactions s'inscrivent dans un véritable dialogue dynamique et que le coeur influence au moins autant les fonctions cérébrales que ne le fait le cerveau vis-à-vis des fonctions cardiaques.

Les plupart de nos émotions prennent naissance au niveau du système limbique de notre cerveau et déclenchent des réactions plus ou moins importantes dans notre organisme. Ainsi la peur va provoquer une cascade de réactions pour préparer le corps à la fuite ou à la lutte. Et notre coeur est très souvent en première ligne de ces réactions adaptatives.

Mais, ce que peu de personnes savent, c'est que la génération de sentiments, comme la gratitude, l'appréciation, la bienveillance, etc. en se concentrant sur la zone du coeur va faire basculer les battements cardiaques dans un rythme cohérent. Le coeur va envoyer les informations traduisant cette cohérence au cerveau et l'amener à se synchroniser à lui.
Cette synchronisation stimule les fonctions cérébrales supérieures et procure, entre autres, calme, clarté d'esprit, performances intellectuelles et intuition accrues.